Recherche de rose
Une simple icône blanche représentant une loupe
Combler le fossé numérique

Combler le fossé numérique

Contribuer à l'objectif de développement durable n° 8 en augmentant la productivité du travail et en réduisant le taux de chômage au Kenya.

MDF, en partenariat avec Close the Gap, CrossWise Works, Good Up et NITA, met en œuvre une subvention de contrepartie de 1,5 million d'euros sur 3 ans pour un projet d'économie circulaire au Kenya, débuté en juillet 2019. Le projet, appelé BOOST (avant LEAP 2), vise à contribuer à l'ODD 8 en augmentant la productivité du travail, en réduisant le taux de chômage au Kenya, en particulier pour les jeunes et les femmes.

Grâce à ce projet, le consortium espère améliorer l'accès aux services et avantages financiers pour les jeunes entrepreneurs sociaux en vue d'une croissance économique durable et inclusive. Le projet représente une occasion unique pour MDF Training & Consultancy de démontrer son expertise en matière de gestion de projet, de développement et d'exécution de programmes de formation professionnelle et de suivi et d'évaluation.

Notre client
L'Agence néerlandaise pour les entreprises (RVO), par le biais de son mécanisme de partenariat SDG (SDGP), a accordé au consortium un fonds de contrepartie de 1,5 million d'euros. MDF Training & Consultancy travaille au sein d'un consortium avec des organisations des secteurs privé et public basées en Europe et au Kenya, en vue de la réalisation d'un centre d'économie circulaire au Kenya.

Le défi
Mombasa est la deuxième plus grande ville du Kenya et cette région côtière abrite le plus grand port d'Afrique de l'Est. Le taux de chômage des jeunes y est actuellement de 44 %. La région dispose d'un secteur manufacturier en pleine croissance ; cependant, il existe un déficit visible de compétences et une faible absorption des jeunes sur le marché du travail. Cela est dû en partie à la priorité limitée accordée au secteur de l'éducation dans la région. Le projet offre l'opportunité d'inspirer les jeunes à adopter un esprit d'entreprise et à développer des idées innovantes pour résoudre certains des problèmes auxquels ils sont confrontés.

Nos solutions et résultats

Notre solution  

                                                            
BOOST vise à contribuer à l'économie kenyane en développant un système d'économie circulaire pour relever le défi des déchets électroniques au Kenya. Ce projet permettra également de combler le fossé numérique en proposant des solutions technologiques innovantes et durables. Celles-ci comprennent l'utilisation et la réutilisation des déchets électroniques avec un impact minimal sur l'environnement, la création d'opportunités d'emploi pour l'importante population de jeunes au Kenya, et l'amélioration des conditions de travail dans l'espace de fabrication. Cette approche repose sur les trois piliers interdépendants que sont la fabrication, l'innovation et l'éducation.

La fabrication consiste en une "usine" où les appareils électroniques sont utilisés, réutilisés et gérés avec un impact minimal sur l'environnement et avec la création d'emplois dans de meilleures conditions de travail.
L'"espace d'innovation" organise des journées de démonstration, des défis de co-création et d'incubation pour soutenir les innovations en matière de fabrication et de gestion des déchets électroniques, les start-ups et les entreprises locales existantes qui contribuent à relever les défis sociétaux du Kenya.
Educate consiste en un centre d'apprentissage pour la formation des professionnels des TIC et l'éducation des organisations et des individus sur la gestion des déchets électroniques, les conditions de travail durables et les principes de l'économie circulaire.
Grâce à la disponibilité locale d'un centre d'éducation, à des centaines d'opportunités d'emploi et à l'accompagnement des start-ups, ce projet aura un grand impact sur Mombasa et ses habitants.

Les résultats


BOOST Kenya a pour objectif à long terme de créer 50 emplois directs et 300 emplois indirects d'ici 2022. Le projet vise également à renforcer les capacités de plus de 2200 professionnels liés aux TIC à travers les partenaires de la chaîne de valeur du Hub de l'économie circulaire, et à sensibiliser au moins 10 000 personnes dans la région de Mombasa aux risques sanitaires, sécuritaires et environnementaux des déchets électroniques, ainsi qu'à l'importance d'entretenir et d'éliminer correctement les déchets électroniques.

Pour des informations générales

Aucun élément trouvé.